Afin que votre mode de vie soit plus respectueux de l’environnement, il est impératif de respecter quelques principes et en particulier de commencer à acheter de manière plus éco-responsable. Produits alimentaires, vêtements, mobilier… découvrez 6 idées pour faire le bon choix.

1. Acheter des produits de seconde main

Les achats de seconde main, qu’il s’agisse de vêtements, de véhicules, de meubles ou encore d’électroménagers connaissent un véritable engouement auprès de la population. Motivés par l’idée d’acheter de manière plus éco-responsable, les consommateurs souhaitent donner un second souffle à tous ces produits.

Pour cela, tous les moyens sont bons. Si la revente est le phénomène le plus courant, certains se tournent vers la location de vêtements, d’outils ou encore de véhicules. En ce qui concerne l’habillage, par exemple, le marché de seconde main est en plein boom sur des sites de revente comme Vinted et Le Bon Coin. L’objectif ? Freiner l’industrie de la fast fashion en prolongeant la durée de vie des produits.

Il existe également des associations qui donnent une seconde vie à certains appareils électriques, électroniques et électroménagers simplement en les réparant. Ensuite, ces produits sont revendus à un bon prix. Au lieu d’acheter neuf, pensez à vous renseigner auprès de ce type d’organismes. Par exemple, le réseau Envie a développé de nombreuses activités dont le dénominateur commun est l’économie circulaire. Vous trouverez sans doute un atelier près de chez vous.

2. Consommer des produits alimentaires locaux et de saison

Pour vivre de manière plus éco-responsable, vous devez opter pour des produits alimentaires locaux et de saison. Cela consiste à réduire l’achat de produits alimentaires dans les grandes surfaces où ces derniers ne sont généralement pas locaux, ni même made in France.

Pour cela, vous pouvez vous rendre dans des magasins proposant des produits fabriqués près de chez vous. De plus, pour un mode de vie plus éco-responsable, il est préférable de privilégier les fruits et légumes de saison que vous trouverez chez les petits producteurs près de chez vous ou sur les marchés en ville. Autrement, il existe des sites internet qui proposent la livraison de paniers de fruits et légumes de saison toute l’année. Cela fonctionne souvent sous forme d’abonnement mensuel.

L’achat de produits locaux et non transformé nous pousse à cuisiner davantage. Ainsi, nous faisons aussi plus attention à ce que nous mangeons.

Par exemple, dans nos colivings nantais, nous proposons à nos habitants des paniers de légumes frais et de saison cultivés directement dans notre propre potager de 600m2. Une quarantaine de paniers de légumes sont produits chaque semaine à destination de nos habitants. Une façon de sensibiliser ces derniers à une agriculture raisonnée, mais aussi de prôner la consommation de produits locaux au sein de nos Habitations compose™.

3. Opter pour des vêtements de meilleure qualité

De nos jours, de plus en plus de personnes sont sensibilisées à la fast-fashion et luttent contre celle-ci. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Il s’agit d’un mode de production de vêtements en masse et à très bas coût. Avec cette technique, les marques proposent des nouvelles collections beaucoup plus rapidement qu’une marque de mode classique et poussent les consommateurs à acheter toujours plus. Cette production à outrance a un impact très néfaste sur l’environnement. En effet, l’industrie de la mode est l’une des plus polluantes au monde, sans parler des problématiques sociales qui découlent de ce type de production concentrée en Asie notamment.

Pour lutter contre la fast fashion, l’idée est d’acheter moins et de meilleure qualité. C’est aussi privilégier les vêtements qui sont fabriqués en France ou en Europe. Financièrement on s’y retrouve et en plus c’est bon pour la planète. De même, comme mentionné plus haut, acheter éco-responsable c’est aussi acheter des vêtements de seconde main entre particuliers, sur des sites spécialisés ou dans des friperies.

4. Réduire sa consommation de viande

La consommation de viande en masse s’avère être un sérieux problème pour notre environnement pour certains spécialistes. En effet, l’impact carbone de l’élevage intensif est considérable.

Ainsi, il est préférable de limiter sa consommation de viande à 2 à 3 fois par semaine maximum. C’est ce qu’on appelle le flexitarisme. En adoptant un tel régime alimentaire, vos efforts profitent aussi bien à votre corps, à la planète et sans doute à votre portefeuille.

De même, l’achat de viande peut aussi se faire de manière plus éco-responsable. Comment ? En achetant notre viande dans les boucheries de quartier par exemple, là où la viande provient d’exploitations locales et reconnues.

5. Privilégier les achats en vrac

Les emballages représentent une part considérable des déchets des ménages, environ un tiers. En faisant un petit tour au supermarché du coin, vous vous rendez rapidement compte du surplus d’emballages dans les rayons.

Si certains industriels optent pour des matières recyclées, il est préférable de faire ses achats dans des enseignes spécialisées dans les produits éco-responsables en vrac. De cette façon, vous maîtrisez plus facilement la quantité que vous achetez et vous n’avez plus à vous soucier des emballages. S’ils ne peuvent être évités, le tri sélectif est indispensable. Pensez-y !

6. Réduire notre consommation de plastique

Vous consommez de l’eau en bouteille ? Sachez qu’en plus de coûter environ 100 fois plus cher que l’eau du robinet, celle-ci engendre beaucoup de pollution. Production d’emballages en plastique, transport des bouteilles, recyclage… Si vous êtes inquiet de la qualité de l’eau dans votre ville, il existe des sites internet permettant de se renseigner sur les résultats des contrôles sanitaires effectués dans chaque commune de France. Voir la qualité de l’eau du robinet dans votre ville >

Par ailleurs, sachez qu’il existe de nombreuses méthodes éco-responsables pour purifier l’eau de votre robinet (charbon actif, carafe filtrante …)

Ainsi, opter pour un mode d’achat plus éco-responsable ne signifie pas arrêter toute forme de consommation, bien au contraire ! Il s’agit simplement d’acheter différemment, plus local, de seconde main si possible, sans emballage ….