Quand un étudiant quitte le cocon familial pour poursuivre ses études dans le supérieur, sa première préoccupation est de trouver un logement. Une habitation décente où il pourra vivre, étudier mais aussi inviter ses amis. Ces dernières années, le coliving, en tant de nouveau mode d’habitat, a séduit de nombreux étudiants en France.

Le succès est tel, que des centaines de programmes immobiliers visant à construire des Habitations en coliving vont voir le jour d’ici à 2025. Comment expliquer un tel engouement des étudiants pour le coliving ? Est-il fait uniquement pour les étudiants ? Quels sont les avantages d’un tel mode d’habitat ?

Une offre de logements étudiants relativement pauvre

Comment trouver un logement étudiant ? Bien qu’il existe des logements dédiés aux étudiants autour des universités, ils sont en quantité très limitée (134 000 en résidences CROUS) et réservés aux étudiants boursiers dont les ressources personnelles et parentales sont limitées.

Ceci-dit, à la rentrée 2021, on enregistrait 1 650 000 étudiants en France. Certes, ils n’ont pas tous besoin d’un logement car plus de 50% d’entre eux vivent encore chez leurs parents. Pour le reste, comment faire ? Comment trouver un logement pour étudiant ?

Les types de logements étudiants

  • Les chambres étudiantes, en résidences universitaires, gérées par le CROUS. Leur obtention est soumis à des conditions de ressources et donnent aussi la possibilité d’obtenir des aides de la CAF de types APL et ALS.
  • Les résidences étudiantes privées : Pour pallier au manque de places dans les résidences du CROUS, il existe des résidences étudiantes privées pour lesquelles vous pouvez également obtenir des aides de la CAF. Leurs prix sont plus élevés que les résidences CROUS. Sont proposés différents types de logements : du studio au T2.
  • Les foyers d’étudiants ou de jeunes travailleurs : destinés aux étudiants les plus modestes, ces solutions d’hébergement subsistent depuis des décennies et permettent à de nombreux jeunes de pouvoir poursuivre leurs études loin de chez leurs parents. Plus d’infos sur le site de l’UNHAJ (Union nationale pour l’habitat des jeunes).
  • Les logements privés : Si vous n’êtes pas éligible aux résidences étudiantes (ou si ce mode d’habitat ne vous convient pas), vous avez la possibilité de chercher un logement privé à la location. Ici, il faut trouver des propriétaires qui acceptent de louer à des étudiants. En général, ce n’est pas les annonces qui manquent avant la rentrée. Mais, attention, car la pénurie de logements étudiants engendre des abus de la part des bailleurs : insalubrité, appartements vétustes, mises aux normes douteuses …
  • Les colocations : C’est le mode d’habitat plébiscité par 20% des étudiants français. Réputée moins chère que la location de logements individuels types studio ou t1, la colocation séduit aussi pour son côté conviviale et sa capacité à proposer des lieux d’habitation relativement spacieux. Ceci-dit, la colocation comporte aussi de nombreux inconvénients qu’il n’est pas toujours évident de supporter.

Le coliving pour les étudiants : un nouveau mode d’habitat alternatif

Au sein d’une offre de logements étudiants à bout de souffle, le coliving apparait comme un eldorado.

Des étudiants en coliving
Des étudiants qui habitent en coliving

Pourquoi le coliving séduit-il les étudiants ?

Le coliving est un concept d’habitation dans laquelle on y trouve des appartements individuels et privatifs tout équipés et des espaces de vie partagés comme par exemple un salon, un grande cuisine, une salle de jeu, une terrasse ou un jardin … A cela vient s’ajouter une proposition de services mutualisés et à la demande qui ferait presque penser à des prestations hôtelières : Par exemple : vélos en libre-service, salle de sport, jeux vidéo, café à volonté, ménage des espaces communs …

En général, chaque appartement individuel est entièrement meublé et équipé de WC, d’une douche et même d’une kitchenette. Ainsi, l’étudiant peut vivre tranquille dans son logement quand il le souhaite mais aussi partager des moments de convivialité avec les autres habitants à tout moment de la journée.

Le coliving séduit également les étudiants et leurs parents car les prix prix incluent généralement l’ensemble des charges (eau, gaz, électricité) ainsi que l’abonnement internet, l’assurance habitation et le ménage des parties communes. Tout est pensé pour simplifier la vie de l’étudiant mais aussi de ses parents.

Les différents types de colivings

Qui a dit que le coliving était fait uniquement pour les étudiants ? Il existe en fait différents types de colivings dans lesquels nous pouvons tous nous projeter.

  • Les colivings étudiants : nous venons d’en parler. Il existe en effet des colivings dédiés aux étudiants au sein desquels les habitants peuvent créer du lien social et se consacrer pleinement à leurs études.
  • Les colivings mixtes : ce sont des colivings à taille humaine (maximum 15 personnes par Habitation) qui regroupe aussi bien des étudiants, des salariés quadragénaires, et même des retraités qui ne veulent pas vivre seuls. C’est le cas notamment au sein des colivings compose™ où la mixité et la pluralité des profils des habitants en fait une véritable force et richesse pour chacun dans la vie de tous les jours. D’ailleurs, chaque nouvel habitant est d’abord choisi pour sa capacité à vivre avec les autres membres du coliving. Rompre avec l’isolement, créer du lien social et favoriser un mode de vie plus responsable animent en particulier les colivings compose™. Découvrir les colivings à Nantes et le coliving à Bordeaux.
  • Les colivings pour personnes âgés : c’est une nouvelle façon de rompre la solitude et de partager les frais de logement pour vivre une retraite en collectivité tout en évitant la maison de retraite. Ce type de coliving s’adresse à des personnes autonomes et sans besoin d’assistance médicale. En parallèle, d’autres colivings voient le jour où à la fois étudiants et retraités cohabitent et où chacun veille l’un sur l’autre.
  • Les colivings pour les professionnels mobiles : dans les plus grandes villes, ce sont des colivings exclusivement dédiés aux professionnels mobiles qui voient le jour. Plébiscités pour leur facilité d’accès, des formalités administratives réduites et leur atmosphère feutré et business, ces colivings rendent plus agréables les déplacements professionnelles hebdomadaires, récurrents et pérennes.
  • Les colivings pour les groupes : pensé pour des groupes d’amis ou de travail déjà constitués, avec des appartements pouvant accueillir jusqu’à 12 personnes. Ce type de colivings favorise le vivre ensemble, l’esprit d’initiative collective dans un environnement propice qui facilité la vie de tous.