Bonjour Christelle,

En préambule, pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre formation et votre parcours professionnel ?

J’ai obtenu mon diplôme d’architecte en 2003 puis j’ai commencé mon parcours dans une agence parisienne chez Reichen et Robert et associés. J’ai souhaité quitter la région parisienne pour m’installer en Haute-Savoie.

J’ai travaillé dans une agence d’architecture à Genève chez architech sa pendant plus de 5 ans puis départ sur Nantes fin 2015 pour un rapprochement familial. J’ai continué mes collaborations au sein de plusieurs agences d’architecture Nantaises, chez Gaëlle Péneau Architectes Associés, Tetrarc puis Kardham, avant de saisir l’opportunité de concevoir du coliving chez Coliving Factory en 2021.

En participant à la création d’Habitations en coliving, vous concevez une nouvelle façon d’habiter : qu’est-ce que cela change dans votre approche d’architecte et votre façon de travailler ?

Le coliving est un mode d’habitat récent qui bouscule les codes habituels du logement.

-J’ai donc dû m’affranchir des codes courants du logement et des normes de l’habitat classique pour dessiner notre modèle d’habitat partagé.

-Il faut ensuite savoir expliquer notre approche du coliving auprès de toutes les parties prenantes dans un cadre normatif encore indécis ce qui rend l’exercice parfois complexe. Mon approche est adaptée au cas par cas et en cohésion avec tous les acteurs du projet.

Salon partagé de l’Habitation « V » à Bordeaux

Quels sont les critères essentiels en matière d’architecture et de décoration pour que les habitants des colivings compose™ se sentent bien chez eux ?

-Les principaux critères vont être l’espace mis à disposition de chaque habitant, la qualité des aménagements, des matériaux mis en œuvre et des équipements à disposition, le confort adapté aux usages et un sentiment de bien être perçu par une décoration soignée.

-Point qui me semble également essentiel chez compose™ : une part des aménagements et de la décoration reste libre d’appropriation par nos habitants, ce qui participe au bien être chez soi.

En quoi votre conception des espaces favorise-t-elle le « vivre ensemble » et la création de liens entre les habitants ?

Chaque espace est étudié pour que l’équilibre du vivre ensemble dans les espaces partagés et de l’intimité de chaque habitant dans son logement soit respecté.

-La conception de nos Habitations participe à cette combinaison : la fluidité des espaces, des cuisines fonctionnelles et conviviales, des salons cosy et confortables, des logements insonorisés. Les espaces partagés sont généreux afin d’offrir des espaces de convivialité pour tous.

Le projet Coliving Factory est notamment basé sur l’engagement d’une production et d’une consommation plus vertueuse écologiquement et socialement : comment cela se traduit-il à votre niveau ?

Nous sommes soucieux de la qualité environnementale des programmes immobiliers dans lesquels nous nous inscrivons.

-Selon les performances visées cela se traduit par des choix de matériaux spécifiques, non polluants pour l’air intérieur de nos Habitations, des équipements performants et de l’ameublement durable et de qualité. La mutualisation, le lien social, la sobriété, la densification sont des axes forts de développement de notre engagement écologique.

Grande cuisine partagée dans l’Habitation « Sèvre » de Nantes

Quels sont les points d’amélioration ou évolutions majeurs sur lesquels vous travaillez pour les prochaines Habitations compose™ ?

-Nous avons démarré une démarche RSE globale chez Coliving Factory et compose™, nous définissons des actions à mener en priorité sur des enjeux de développement durable.

Notre cahier des charges à destination des promoteurs intègrera bientôt des critères environnementaux plus exigeants en matière de choix de production d’énergie, de régulation des consommations et de choix de matériaux notamment.

Le coliving est un mode d’habitat très récent en France : qu’est-ce qui vous inspire au quotidien pour concevoir les Habitations les plus fonctionnelles et les mieux adaptées aux modes de vie actuels ?

J’ai toujours en tête de concevoir une Habitation telle que je souhaiterai pouvoir l’habiter moi-même.

Je pense aux détails du quotidien qui rendent un logement fonctionnel et agréable à vivre.

Nous restons également très à l’écoute des exigences actuelles de nos habitants afin de faire évoluer les Habitations selon les besoins qu’ils expriment. C’est par exemple la prise en compte du télétravail, à laquelle on répond par des lieux adaptés et confortable pour s’installer toute une journée, une mise à disposition d’équipements de visioconférences performants et une connexion wifi mutualisée très haut débit.

Grande cuisine fonctionnelle dans l’Habitation « Sèvre » de Nantes

En matière de décoration et d’équipement des Habitations, quels sont vos partis-pris ? Quelles sont les caractéristiques des appartements individuels et des espaces partagés en la matière ?

La décoration choisie est colorée et sobre afin de plaire au plus grand nombre et de rester intemporelle, cela permet aussi d’éviter les effets des modes. L’ameublement est avant tout choisi pour sa qualité, son confort et sa pérennité, ce qui va souvent de pair avec une certaine forme de sobriété et d’esthétisme.

La déco est apportée par petites touches, dans l’esprit « comme à la maison », c’est par exemple un beau luminaire dans un salon, un grand miroir bien disposé, un canapé XXL, une tapisserie mise en valeur dans une entrée, des étagères dans chaque chambre pour disposer de la déco personnelle et quelques bouquins.

Salon partagé dans l’Habitation « Souffle » de Nantes

Comment choisissez-vous vos partenaires et fournisseurs que ce soit pour l’ameublement ou la déco ? Avec qui travaillez-vous et pourquoi ?

Nous recherchons des fournisseurs et des distributeurs de préférence engagés sur le Made in France.

-Ça devient aujourd’hui un critère de choix de plus en plus prégnant, d’un point de vue environnemental mais aussi pour nous assurer une gestion et une sécurisation des livraisons.

-Le rapport qualité/prix reste un critère important, ainsi que la capacité de la marque à nous accompagner sur la durée et les volumes projetés. Nous travaillons par exemple avec la marque Duvivier pour les literies des logements, matelas et sommiers. Les produits sont fabriqués en France, nous avons visité récemment l’usine de Mortagne-sur-Sèvre en Vendée.

Véranda dans l’Habitation en coliving V de Bordeaux

Sur quels projets travaillez-vous en ce moment ?

Je travaille sur tous les projets en cours chez Coliving Factory. Chaque projet se situe à un stade de développement différent. Par exemples :

A Nice le projet est en cours d’études d’Avant-Projet, dans l’optique de déposer prochainement un permis de construire. J’accompagne le promoteur et l’architecte MOE à la conception des plans d’aménagement.

A Brest, le projet est un peu plus avancé, le permis est obtenu, nous affinons avec le promoteur la phase PRO, le projet se précise d’un point de vue fluides, matériaux, détails d’aménagements, choix d’équipements, … | En savoir plus sur le coliving de Brest >>

A Rungis le chantier est démarré, nous validons avec l’investisseur des plans d’exécutions selon les marchés travaux définis par la promotion | En savoir plus sur le coliving de Rungis >>

Enfin, y-a-t-il un détail déco fétiche dans votre travail que vous aimez insérer dans presque tous vos projets, comme une sorte de fil rouge ?

-Je n’ai pas en tête une déco fétiche en particulier mais j’aime bien positionner de façon centrale dans l’Habitation la grande table de nos salles à manger. C’est souvent le premier élément que je dispose sur mes plans, une belle suspension pour la mettre en valeur, autant d’assises prévues autour de la table que d’habitants composant l’Habitation, effet garanti !

Espace partagé dans l’Habitation « Souffle » de Nantes


Pour en savoir plus sur le coliving selon compose™  :

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.